Deux plans s’attaquent à la pollution dans la vallée de l’Arve

Le 24 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
50 millions d'euros pour commencer
50 millions d'euros pour commencer

Le gouvernement et le conseil régional d’Auvergne Rhône-Alpes ont présenté, ce 24 février, leurs mesures contre la pollution atmosphérique dans la vallée de l’Arve. Chacun de son côté.

Du côté du gouvernement, l’objectif est de faire de la vallée de l’Arve «un territoire respirable à énergie positive». Pour cela, des restrictions de circulation des poids lourds sont renforcées. Les camions de plus de 7,5 tonnes seront interdits dès le déclenchement du seuil d’alerte aux particules fines (80 microgrammes par mètres cube). Autre mesure: l’entrée en vigueur des vignettes anti-pollution comme à Paris, Lyon ou Grenoble.

Mais dans la vallée de l’Arve, la pollution est surtout au chauffage au bois. Pour le faire évoluer, l’Etat double son financement du fonds Air Bois à 5 millions d’euros, ce qui devrait bénéficier à 10.000 foyers. Les cheminées les plus polluantes seront interdites d’ici trois ans.

 

45 M€ de la région

 

Du côté du conseil régional, le chèque s’élève à 45 millions d’euros sur trois ans. Objectif: rallonger le financement du fonds Air Bois et du fonds Air Industrie, renouveler la flotte des utilitaires polluants, favoriser l’innovation (biogaz et projets hydroélectriques), et surtout inciter à utiliser le rail pour les travailleurs et les marchandises (à hauteur de 37 M€). A préciser…



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus