Deux nouveaux sites Ramsar pour la France

Le 01 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement français a désigné deux nouveaux sites Ramsar sur son territoire, portant ainsi leur nombre total à 38.

Le premier, la vasière des Badamiers, est une zone marécageuse de 115 hectares située sur l’île de Mayotte et qui est partiellement recouverte de mangroves. Elle sert de refuge et de zone de reproduction à de nombreuses espèces d’oiseaux et notamment des échassiers. Mais elle abrite aussi des poissons et des tortues comme la tortue verte marine (Chelonia mydas). Reconnue internationalement pour être une zone de migration de certains oiseaux marins, cette vasière accueille également des espèces endémiques de l’archipel des Comores et de Madagascar, et notamment le héron de Madagascar (Ardea humbloti), espèce menacée.

La vasière, qui appartient en partie au Conservatoire du littoral et en partie à l’Etat, joue un rôle important de filtre des rejets d’eaux usées vers le lagon. L’envasement, mais aussi l’érosion des côtes et le développement urbain, menacent l’écosystème.

La tourbière de Moltifao, en Corse, est le second site Ramsar désigné. D’une superficie de 33 ha, cette réserve naturelle forestière classée zone Natura 2000 abrite de nombreuses espèces de fleurs protégées au niveau national, européen et international, dont 3 types de sphaignes et une orchidée (Liparis loeselii) listée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme étant vulnérable. Elle abrite également de nombreuses espèces animales, dont 9 chauves-souris, 4 espèces de reptiles et 2 amphibiens. Près de 80% des oiseaux de la tourbière sont protégés au niveau national. La zone abrite enfin des espèces endémiques de l’île comme la salamandre corse (Salamandra corsica).

L’érosion des berges de la rivière par les crues menace la tourbière tout comme le développement d’une plante invasive (Ailanthus altissima) ou l’utilisation de fertilisants agricoles en amont.

Selon l’objectif du plan stratégique de la convention Ramsar, d’ici 2015, 250 millions ha devront être protégés. Actuellement la convention Ramsar couvre environ 190 millions ha.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus