Deux nouveaux appels d’offres photovoltaïques

Le 29 juin 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Et si on installait plus de panneaux solaires sur d'anciennes décharges?
Et si on installait plus de panneaux solaires sur d'anciennes décharges?
VLDT

Les énergies renouvelables ont la cote depuis quelques mois. Après la publication de l’arrêté du 24 avril 2016 fixant leur feuille de route pour 2018 et 2023, le ministère de l’environnement a modernisé le mode de rémunération de l’électricité verte, lancé l’appel d’offres autoconsommation, clarifié les règles de l’hydroélectricité, et initié un second appel d’offres solaire et stockage d’énergie, dans les zones non interconnectées pour un volume total de 50 mégawatts.

A quelques jours de l’annonce des premiers résultats de l’appel à projets sur l’éolien flottant, Ségolène Royal a annoncé, mardi 28 juin, deux nouveaux appels d’offres solaires.

2.620 MWc au total

Le premier concerne les fermes photovoltaïques (PV) au sol et porte sur un volume de 1.000 MWc/an pendant 6 ans. Le second prévoit l’installation de 450 MWc/an de centrales PV sur bâtiments pendant trois ans.

«Ces mesures vont permettre de faire monter en puissance la filière solaire pour contribuer significativement à la transition énergétique du pays, avec une trajectoire de développement qui nous conduira à plus de 20 gigawatts de photovoltaïque installés d'ici 2023», estime Enerplan, le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, dans un communiqué.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus