Deux géants américains investissent dans le solaire

Le 08 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le solaire n’est pas passé de mode. Alors que la compagnie General Electric (GE) a annoncé le 7 avril son intention de construire la plus grande usine photovoltaïque aux Etats-Unis, Google choisit pour sa part d’investir 3,5 millions d'euros dans un parc solaire en Allemagne.
 
«La demande globale en photovoltaïque devrait atteindre 75 gigawatts ces 5 prochaines années. Avec les investissements technologiques que nous avons récemment annoncés, GE est bien positionné pour capitaliser sur cette tendance», explique le conglomérat américain dans son communiqué.
 
Le leader américain de l'énergie photovoltaïque, First Solar va donc avoir un concurrent de taille, car GE a l'intention de fabriquer des panneaux solaires établissant de nouveaux records dans sa future usine américaine.
Ces panneaux reposeront sur un film fin en tellurure de cadmium et auront un coût de fabrication moins élevé pour être plus rentables. Mais ils seront moins efficaces que les panneaux traditionnels.
 
La production de l’usine atteindra 400 mégawatts en cumulé par an et permettra d'alimenter en électricité 80.000 domiciles par an à partir de 2013.
 
Google préfère pour sa part investir sur le sol européen, non loin de Berlin. Le géant de l’internet compte investir pas moins de 3,5 millions € dans un parc solaire d’une capacité de 18,65 MW.
 
A ce jour, Google annonce avoir investi 100 millions de dollars (69,37 millions €) dans des projets d'énergie propre; c’est la première fois que le groupe investit dans le solaire hors des frontières américaines.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus