Deux fois plus d’accidents au travail la nuit

Le 03 novembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les personnes travaillant la nuit et en horaires irréguliers présenteraient près de deux fois plus de risques d’accident de travail que les travailleurs de jour, selon une étude canadienne publiée le 2 novembre dans la revue Scandinavian Journal of Work, Environment and Health

Les chercheurs de l’université de British Columbia ont analysé ce risque chez plus de 30.000 travailleurs canadiens entre 1996 et 2006.

Alors que le taux global d’accidents au travail baissait durant cette période au Canada, le taux est resté inchangé pour les travailleurs de nuit, indique le communiqué de l’université.

Le risque d’accident était particulièrement marqué chez les femmes, surtout chez celles qui sont en travail posté. Cela s’expliquerait par de plus grandes difficultés à maintenir des horaires de sommeil réguliers en raison de leurs responsabilités domestiques et maternelles. « La perturbation du cadre normal de sommeil en raison du travail posté peut provoquer somnolence et fatigue, qui peuvent entraîner des accidents au travail », note Imelda Wong, auteure principale de l’étude.


Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus