Deux écologistes présidents au Palais Bourbon

Le 28 juin 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
François de Rugy a été élu avec 65% des suffrages des députés.
François de Rugy a été élu avec 65% des suffrages des députés.
Assemblée nationale

François de Rugy est le nouveau président de l’assemblée nationale. Barbara Pompili devrait rafler la présidence de la commission du développement durable.

François de Rugy en a rêvé. Il l’a obtenu. A une écrasante majorité (65% des suffrages exprimés), le député LREM de Loire-Atlantique a été élu, mardi 27 juin, président de l’assemblée nationale. Un poste pour lequel l’ancien député écologiste s’était porté candidat dès l’annonce des résultats du second tour des élections législatives.

Démission prévue

Conformément aux engagements pris par le parti présidentiel, l’ancien vice-président de l’assemblée a confirmé, ce mercredi 28 juin, qu’il démissionnera à mi-mandat (dans deux ans et demi) pour laisser la place à une députée.

Tourniquet écologiste

Un système de tourniquet qui rappelle étrangement celui mis en place par les élus Europe Ecologie Les Verts (EELV) durant la précédente mandature. A cette occasion, François de Rugy avait partagé la présidence du groupe écologiste avec Barbara Pompili, également réélue sous l’étiquette LREM.

Pompili au développement durable

L’ancienne secrétaire d’Etat à la biodiversité devrait normalement conquérir, ce jeudi, une autre présidence. La députée de la Somme a été désignée candidate de son nouveau parti à la présidence de la commission du développement durable du Palais Bourbon. Elle a toute les chances de succéder au dynamique Jean-Paul Chanteguet, dont le mandat s’est clos le 19 juin dernier.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus