Deux coups de jus pour le véhicule électrique

Le 28 mai 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Renault a vendu plus de 2.000 Zoé électriques depuis le début de l'année.
Renault a vendu plus de 2.000 Zoé électriques depuis le début de l'année.
Renault

L’équation du succès du véhicule électrique semble insoluble. Les véhicules ont une faible autonomie. Le temps de charge «normale» des batteries tourne autour de la dizaine d’heures. Et les bornes de recharges sont rarissimes. Un tel paysage a de quoi déprimer plus d’un fan de la mobilité électrique. A moins que l’information véhiculée, ce 28 mai, par les Echos ne se concrétise prochainement.

Selon le quotidien économique, le gouvernement réfléchirait à la constitution d’un opérateur national chargé du déploiement et de la maintenance d’un réseau de bornes de recharge rapide, le long des grands axes routiers. Les regards se tournent évidemment vers ERDF, la filiale d’EDF en charge de la maintenance des réseaux de distribution sur lesquels les bornes seraient forcément raccordées.

Le quotidien affirme toutefois que rien n’est encore arrêté. Certains acteurs du secteur privé, tel Vinci (dont les parkings souterrains sont déjà équipés de prises de recharge gratuites) ou Bolloré (créateur du dispositif de voiture électrique en libre-service Auto’lib) pourraient être intéressés par cette activité nouvelle.

D’un autre côté, Renault et Bouygues entendent, eux aussi, développer le parc de systèmes de recharge. Dans un communiqué commun, les deux entreprises affirment avoir «à l’étude plusieurs projets communs portant sur la rationalisation des systèmes de recharge pour véhicules électriques dans les parkings ou sur l’utilisation des batteries usagées de véhicule électrique dans les bâtiments pour améliorer leur efficacité énergétique».

En attendant, le marché a toujours du mal à décoller. Selon l’Association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique (Avere), les Français ont acheté 3.188 voitures électriques entre les mois de janvier et de mai (soit 0,5% des immatriculations de véhicules particuliers), dont plus de 2.200 exemplaires de Zoé, la petite dernière de Renault.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus