Deux COP victimes du coronavirus

Le 02 avril 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Pas de sommets onusiens sur le climat et la biodiversité en 2020.
Pas de sommets onusiens sur le climat et la biodiversité en 2020.
VDLT

La COP 26 (climat) de l’ONU est reportée sine die. La COP 15 (biodiversité) devrait se tenir, début 2021, en Chine.

Voilà une nouvelle qui en soulagera plus d’un. Dans la soirée du 1er avril, le gouvernement a confirmé ce que de nombreux observateurs avaient anticipé: le report de la 26e conférence des parties à la convention climat de l’ONU (COP 26), qui devait se tenir à Glasgow (Ecosse) en novembre 2020.

«Compte tenu de l'impact mondial et continu du Covid-19, la tenue d'une COP26 ambitieuse et inclusive en novembre 2020 n'est plus possible», indique le gouvernement britannique, précisant que le sommet aurait bien lieu dans la ville écossaise en 2021, à une date qui sera communiquée ultérieurement.

Quelque 30.000 personnes, dont 200 chefs d'Etat et de gouvernement, étaient invitées à ce sommet de onze jours. L’ultime réunion préparatoire, qui devait être organisée en Italie quelques semaines avant le sommet écossais, est également annulée.

La situation devenait, il est vrai, intenable. Le Président de la COP 26, Alok Sharma, est aussi le ministre en charge de l’économie, de l’énergie et de la stratégie industrielle. A ce titre, l’ancien banquier est en notamment charge de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie britannique. Une tâche qui prend le pas sur l’organisation du sommet onusien. 

Vers un report du 6e rapport du Giec. Ce jeudi 2 avril, le Giec confirme que les relectures par les gouvernements et les experts de la dernière mouture du rapport du groupe 1 (sciences du climat) prendront 6 semaines de plus que prévu. «Le GIEC consulte les auteurs, les gouvernements membres et d'autres parties prenantes pour éclairer une réponse stratégique à la pandémie.» D’autres retards dans la production des 4 tomes du prochain rapport du Giec sont probables. La publication des 4 tomes est prévue entre 2021 et 2022.

 

Plusieurs réunions préparatoires au sommet ont également été déprogrammées. Si le «Covid-19 est la menace la plus urgente à laquelle l'humanité est confrontée aujourd'hui»,  reconnaît la secrétaire de l'ONU chargée du changement climatique, Patricia Espinosa estime qu’il ne faut pas «oublier que le changement climatique est la plus grande menace (...) sur le long terme», selon des propos cités dans le communiqué du gouvernement britannique.

les gouvernements en retard

Les gouvernements ne sont pas non plus fâchés de ce répit. Seule une poignée de pays a publié leur contribution nationale volontaire (NDC), esquisse de politique climatique jusqu’à 2030. La date limite de dépôt des NDC 2 était fixée au 9 février dernier. Or, la COP 26 devait être l’occasion de faire un point d’étape sur ces politiques nationales.

«Décaler la COP 26 est la bonne chose à faire. La santé publique et la sécurité sont les priorités du moment, se félicite Laurence Tubiana. La présidence britannique et tous les gouvernements doivent maintenant mettre ce temps supplémentaire à profit pour mettre au point des stratégies de résilience et de transition, incluant le climat, la biodiversité, le développement et la justice sociale», souligne la présidente de la fondation européenne pour le climat (ECF).

la COP biodiversité restera chinoise

Le congrès mondial de l’UICN (qui devait se tenir à Marseille en juin) et la COP 15 biodiversité, prévue à Kunming (Chine) en octobre seront-ils aussi reportés? C'est bien parti.

La réponse est quasi officielle pour l’UICN. Ce temps fort de la lutte contre l’érosion de la biodiversité est repoussé à janvier 2021 (7 au 15), toujours à Marseille.

La COP biodiversité sera, elle aussi décalée, «en 2021, toujours en Chine», au cours du «premier trimestre», a fait savoir Basile van Havre, co-président des négociations, à l'AFP. Cette décision doit encore être officialisée par la Convention sur la diversité biologique.