Détermination des valeurs sanitaires maximales pour des acides sulfonique (ESA) et oxanilique (OXA) de l’alachlore et du métolachlore dans les EDCH : avis de l'Anses

Le 06 février 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 28/01/2014 Alda Leung

Boissons > Eaux
 
Le 22 janvier 2014, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un avis concernant l'évaluation des risques sanitaires liés à la présence d’alachlore OXA, alachlore ESA, métolachlore OXA et métolachlore ESA dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH) et la détermination des valeurs sanitaires maximales (VMAX) associées.
L'Anses rappelle :
- que les acides sulfoniques et oxaniliques de l’alachlore et du métolachlore ne sont pas des substances actives de pesticides mais des produits de dégradation de l’alachlore et du métolachlore présents dans l’environnement ;
- "qu’il convient d’agir par tous les moyens raisonnables pour la préservation et la restauration de la qualité des ressources en eau brute utilisées pour la production d'EDCH ;
- que pour les pesticides ou leurs métabolites, la limite réglementaire de qualité dans les eaux brutes destinées à la production d’EDCH est fixée à 2 μg/L par substance individualisée ;
- qu’il convient de mettre en oeuvre les moyens permettant de ramener la concentration en pesticides, ou en leurs métabolites d’intérêt, dans les EDCH, au moins au niveau de la limite de qualité réglementaire de 0,1 μg/L dans les meilleurs délais possibles."
 
Ainsi, l'Anses propose, entre autres, des valeurs sanitaires maximales dans les EDCH (VMAX) :
- de 50 μg/L pour l’ALCL-ESA et pour l’ALCL-OXA ;
- de 510 μg/L pour le MTC-ESA et le MTC-OXA.
 
Pour rappel, les limites et références de qualité des EDCH ou utilisées pour la production d'EDCH sont fixées par les annexes de l'arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine mentionnées aux articles R. 1321-2, R. 1321-3, R. 1321-7 et R. 1321-38 du Code de la santé publique.
 
Sources : Avis de l’Anses relatif à la détermination de valeurs sanitaires maximales (VMAX) pour des acides sulfonique (ESA) et oxanilique (OXA) de l’alachlore et du métolachlore, publié le 22 janvier 2014
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus