Détecter le Bt-10

Le 27 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
OGM
OGM

Les scientifiques européens du Centre commun de recherche (1) ont approuvé une méthode de détection des organismes génétiquement modifiés (OGM) non autorisés. Cette annonce fait suite à l'affaire du Bt-10: entre 2001 et 2004, ce maïs génétiquement modifié fabriqué par Syngenta a été importé des Etats-Unis et distribué dans l'Union européenne. Il était mélangé à du Bt-11, un OGM autorisé. Le 15 avril, la Commission européenne a interdit la mise sur le marché européen de lots de gluten provenant d'outre-Atlantique jusqu'à ce que les Etats-Unis certifient leurs OGM exempts de Bt-10. Or le marché du gluten de maïs entre les deux puissances économiques représente 3,5 millions de tonnes et 350 millions d'euros. Le test, développé par Syngenta, devra être effectué par un laboratoire international accrédité.



(1): Plus connu sous son nom anglais Joint research center, le centre commun de recherche a été créé pour aider aux décisions politiques de l'Union européenne




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus