Des vignes de l’Hérault vitrifiées par le sel de la Méditerranée

Le mercredi 11 octobre 2017 à 17h 12 par Marine Jobert
Les vignes héraultaises, brulées par capillarité.
Les vignes héraultaises, brulées par capillarité.
@DR

La mer, en remontant dans l’embouchure de l’Orb, imprègne de sel des terres viticoles, alors condamnées à une mort rapide et irrémédiable. Une salinisation qui s’explique par une baisse des précipitations et une augmentation des prélèvements en amont, notamment de la part des urbains et des touristes.

Extrait : Moins de pluie. Plus de prélèvements en amont. Prises en étau entre le changement climatique et la soif galopante des urbains et des touristes, les vignes de l’embouchure de l’Orb sont en train de mourir. Car ce fleuve côtier,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus