Des tartes douteuses chez Ikea

Le 06 mars 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Gare à la tarte au chocolat du fabricant de meubles.
Gare à la tarte au chocolat du fabricant de meubles.

Après les boulettes de viande au cheval, Ikea se découvre des tartes contaminées aux bactéries coliformes, signe d’une possible contamination par des matières fécales.

Nouveau coup dur pour l’entreprise suédoise, qui a annoncé mardi le retrait dans 23 pays de ses tartes au chocolat et aux amandes («Almond Cake with chocolate and butterscotch», ou «chokladkrokant»). Une décision prise suite à l’interception, en novembre dans le port de Shanghai, de 1.800 de ces gâteaux porteurs de bactéries coliformes.

Mercredi 6 mars, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé avoir été informée par Ikea que deux lots de tartes contaminées avaient été commercialisés en France. D’autres lots sont en cours d’analyse. Reste à savoir pourquoi il aura fallu près de quatre mois, après la saisie chinoise, pour qu’Ikea ne décide d’un retrait général.

Une question à laquelle l’entreprise ne trouve pour l’instant aucune réponse, prétendant attendre les premiers résultats d’une enquête, pour le «début de semaine prochaine». Considérées comme peu dangereuses pour l’homme, ces bactéries sont généralement «une indication de contamination fécale, même si ce n'est pas toujours le cas», selon un microbiologiste de l'autorité de sécurité alimentaire suédoise cité par l’Agence France Presse (AFP).

Selon une porte-parole d’Ikea, Ylva Magnusson, citée par l’AFP, «il y a des indications selon lesquelles les niveaux de bactéries découverts sont bas mais nous devons évidemment connaître le chiffre exact, et savoir ce qui s'est passé». De son côté, la DGCCRF dit «réaliser des prélèvements afin de vérifier l’absence de risque sanitaire lié à la présence de ces bactéries».

«Le groupe Ikea est en contact avec le fournisseur pour obtenir une analyse complète de la situation», affirme Ikea France. Quant à la DGCCRF, elle indique «vérifier (…) l’efficacité du système d’autocontrôle interne mis en place par IKEA et recueille tous les éléments relatifs à cette affaire ».

Ikea France a mis en place un numéro vert (08 05 305 055), précisant en outre dans son communiqué que «les clients qui souhaiteraient être remboursés peuvent rapporter leurs achats alimentaires en magasin». Selon son dernier rapport, Ikea présentait un chiffre de vente de 27 milliards d’euros en 212, dont 1,3 milliard (4,8%) pour sa branche alimentation.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus