Des rabais pour la fracturation hydraulique anglaise

Le 09 octobre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cuadrilla et ses concurrents paieront l'eau de la fracturation hydraulique moins cher.
Cuadrilla et ses concurrents paieront l'eau de la fracturation hydraulique moins cher.
Cuadrilla

Pour l’eau comme pour bien d’autres marchandises, mieux vaut être un consommateur important pour espérer acheter au prix de gros. En France, les agriculteurs ou EDF paient des sommes ridicules (quand ils paient) les volumes considérables d’eau qu’ils utilisent pour l’irrigation ou le refroidissement des centrales.

Au Royaume-Uni, ce sont les compagnies gazières traquant les gaz de schiste qui pourraient obtenir d’importants rabais. A commencer par Cuadrilla, IGas Energy et Dart Energy qui préparent leurs premiers forages d’exploration.

Dans une dépêche, Bloomberg relate que les principales compagnies d’eau britanniques se disent prêtes à accorder de substantielles remises aux compagnies qui auront besoin de très importants volumes d’eau pour réaliser des fracturations hydrauliques. Pour mémoire, la fracturation hydraulique d’un seul puits peut nécessiter jusqu’à 20.000 mètres cubes d’eau. De quoi booster le chiffre d’affaires des compagnies d’eau.

Southern Water propose déjà aux prospecteurs son mètre cube d’eau 25% moins cher que pour les ménages.

L’information a de quoi choquer les Britanniques, pour deux raisons. D’une part, les ressources en eau d’Albion ne sont pas encore reconstituées après les épisodes de sécheresse survenus en 2004, 2011 et 2012. L’an passé, 20 millions d’usagers avaient dû diminuer leur consommation. Les rabais proposés par les compagnies d’eau s’ajoutent aux aides fiscales récemment promises par le gouvernement conservateur de David Cameron.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus