Des promesses climatiques, pour quels résultats?

Le 01 octobre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
+2,7°C ou +3,5°C?
+2,7°C ou +3,5°C?
DR

C’est aujourd’hui, 1er octobre, que les 195 Etats participant à la négociation climatique devaient en principe avoir remis à l’ONU leur contribution nationale volontaire à la lutte contre le changement climatique (INDC).

Deux mois avant l’ouverture de la COP 21 à Paris, l’ONU compte encore bien des retardataires. A l’heure où nous mettons en ligne, 86 INDC ont été déposées au secrétariat général de la convention sur le changement climatique, présentant les politiques climatiques à venir de 114 pays[1]. Manquent encore plus de 80 contributions, dont celle de l’Inde (4e émetteur mondial de gaz à effet de serre).

Reste que l’essentiel est connu. Et qu’il est d’ores et déjà possible de tirer les premières conclusions des efforts carboniques annoncés. Selon le recensement publié aujourd’hui par Climate Action Tracker, 78% des émissions anthropiques de GES sont désormais sous contrainte. Et si les actions promises sont effectivement mises en œuvre dans les délais prévus, le réchauffement pourrait être stabilisé aux alentours de 2,7°C d’ici la fin du siècle.

Tout le monde n’est pas d’accord avec cette estimation relativement optimiste. Les scientifiques de Climate Interactive estiment, au vu des INDC postées au 30 septembre, que le mercure du thermomètre devrait bondir de 3,5°C vers 2100 par rapport à l’ère pré-industrielle.

Comment expliquer pareille différence? Les spécialistes de Climate Interactive estiment, dans leur scénario principal, que les pays n'atteindront pas leurs engagements ou qu'ils en resteraient là. De plus, leur estimation n'intègre pas l'INDC indienne. A contrario, les prospectivistes de Climate Action Tracker ont pris en compte les promesses de New Dehli (publiées dans la soirée du 1er octobre) et supposent que l'action climatique des 195 parties prenantes à la COP ne cessera de monter en puissance.



[1] L’Union européenne a déposé une seule INDC pour le compte de ses 28 Etats membres.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus