Des produits vaisselle cancérogènes

Le 27 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
vaisselle
vaisselle

Une étude américaine fait du bruit aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Chine. Des utilisateurs de produits vaisselle contenant du triclosan pourraient être exposés à du chloroforme.

Selon l'Environmental science and technology, une étude américaine de la Virginia tech university (1) montre que les produits de vaisselle antibactérien peuvent produire une substance cancérogène. L'agent antimicrobien, appelé triclosan, réagit avec l'eau chlorée pour créer des quantités significatives de chloroforme, une substance que l'Environmental protection agency (EPA) qualifie de «cancérogène probable pour l'homme». De son côté, l'Union européenne a classé le chloroforme dans la catégorie 3 des substances cancérogène, mutagène et reprotoxiques (CMR), ce qui en fait une molécule «préoccupante pour l'homme en raison d'effets cancérogènes possibles». Les chercheurs ont conduit leurs expériences en suivant les normes de la Soap and detergent association pour la température de lavage (40°C) et de l'EPA concernant le taux de chlore (maximum de 4 milligrammes par litre). Dans l'Union européenne, le taux de chlore résiduaire est généralement beaucoup plus bas, de l'ordre de 0,25 mg/l.

Suite à la publication de cette recherche, la presse anglophone a extrapolé ces résultats aux autres produits contenant du triclosan, notamment les dentifrices qui peuvent rentrer en contact à la fois avec l'eau du robinet chlorée et l'organisme humain. Colgate a ainsi été attaqué car son produit Colgate total contient du triclosan. Selon Reuters, la société américaine a affirmé que son dentifrice ne peut pas créer de chloroforme lorsqu'il est utilisé pour se brosser les dents. Cependant, la presse chinoise a rapporté que la Chine allait étudier le risque lié à l'utilisation des produits contenant du triclosan. Au Royaume-Uni, la rumeur dit que Marks and Spencer aurait enlevé tous les dentifrices Colgate total de ses rayons ; ce qui a été démenti, selon Reuters.



(1) Formation of Chloroform and Chlorinated Organics by Free-Chlorine-Mediated Oxidation of Triclosan; Krista L. Rule, Virginia R. Ebbett, and Peter J. Vikesland; Environ. Sci. Technol.; 2005; ASAP Web Release Date: 02-Apr-2005.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus