Des précisions sur la circulaire relative aux particules

Le 06 juillet 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors d'un déplacement au siège de l'association de surveillance de la qualité de l'air d'Ile-de-France Airparif, la secrétaire d'Etat à l'écologie a affirmé que la circulaire en préparation sur les pics de pollution liés aux particules PM-10 serait prête «avant la fin de l'été». Destinée aux préfets, elle prévoit deux seuils -80 microgrammes par mètre cube (µg/m3) et 125 µg/m3-, à partir desquels des informations et des recommandations au public seraient diffusées. Pour le deuxième seuil, l'annulation de compétitions sportives extérieures devrait ainsi être recommandée. Aucune restriction comme une baisse des limitations de vitesse des véhicules ne sera mise en oeuvre.

«Cette mesure concerne les pics de pollution, qui peuvent affecter des personnes sensibles et sont l'occasion de façon générale de sensibiliser aux problèmes de la pollution de l'air. Ces pics ne doivent pas occulter cependant notre priorité, qui est de réduire les émissions de polluants, directs ou indirects, sur le long terme», a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les seuils d'alerte actuels ont été établis par le Conseil supérieur d'hygiène public de France. «Nous allons saisir l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) sur l'opportunité de les renforcer, même s'il n'existe pas de seuil en dessous duquel les particules n'ont plus d'effets sur la santé», a précisé la secrétaire d'Etat.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus