Des milliers de manifestants en Inde pour le nouveau code forestier

Le 04 décembre 2006 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés jeudi 30 novembre dans le centre de New Delhi et dans de nombreuses villes pour défendre le nouveau Code forestier. La nouvelle loi qui devrait être adoptée avant la fin de l'année est actuellement remise en cause par des associations de défense des animaux et des réserves naturelles.

En Inde, plus de 40 millions de personnes vivent dans des forêts qui englobent des réserves naturelles protégées. Selon plusieurs organismes qui travaillent au sein des populations forestières de l'Inde, près de 300.000 familles ont été expulsées par le ministère chargé des forêts au cours des 5 dernières années pour créer de nouvelles aires protégées et pour éliminer les «empiètements» sur la forêt. Cette politique est appliquée par les gouvernements successifs depuis l'indépendance du pays, en 1947.

Le gouvernement actuel, sous la pression soutenue et efficace des mouvements pour les forêts, a élaboré en 2005 une loi controversée sur les droits forestiers qui, pour la première fois dans l'histoire de l'Inde, mentionne les intérêts et les droits des peuples tribaux sur la forêt et promet de les défendre. Cette loi, qui devrait être adoptée avant la fin de l'année, propose 13 droits spécifiques, héréditaires mais non aliénables ni transférables, qui concernent, entre autres, la propriété de terres allant jusqu'à 2,5 hectares et des droits sur les produits forestiers.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus