Des matrices pour évaluer l’exposition aux pesticides

Le 08 juillet 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans le cadre du programme Matphyto, l’Institut de veille sanitaire (InVS) vient de publier un document exposant la méthodologie pour définir des matrices cultures-expositions aux pesticides dans le milieu agricole, ainsi que leurs caractéristiques et modalités d’application. Ces matrices, détaillées par familles chimiques et matières actives, permettent de retracer les expositions auxquelles ont été soumis des travailleurs dans le passé, lorsque des données individuelles sur l’hygiène industrielle et la surveillance biologique ne sont pas disponibles.

Pour chaque type de culture (maïs, vigne…), les matrices précisent les principaux produits et substances actives qui ont pu être employés, avec trois indices d’exposition: la probabilité d’utilisation par un professionnel à une époque donnée, la fréquence d’utilisation sur une parcelle donnée, et l’intensité d’exposition.

«Les applications de ces matrices permettront de décrire la prévalence des expositions, d’aider à l’identification des expositions professionnelles passées pouvant être utile à la prise en charge médico-sociale, ou encore d’aider à l’évaluation individualisée des expositions lors d’études épidémiologiques», souligne l’InVS.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus