Des maîtres d’ouvrage s’engagent à mieux recycler les déchets de chantier

Le 10 novembre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
30% seulement des déchets de second oeuvre sont recyclés aujourd'hui
30% seulement des déchets de second oeuvre sont recyclés aujourd'hui

A l’occasion du salon Batimat, 8 maîtres d’ouvrage –dont la mairie de Paris– se sont engagés, le 6 novembre, à mieux prévenir et gérer les déchets au sein des marchés de travaux et de rénovation.

 

Axée sur le volontariat, la charte de bonnes pratiques élaborée dans le cadre du projet Démoclès[1] a été officiellement signée par la ville de Paris, Bouygues Immobilier, l’établissement public foncier d’Ile-de-France, Foncia, Monoprix, Paris Habitat, la Société du Grand Paris et la SNCF. Tous s’engagent à mettre en œuvre les recommandations du guide publié le 6 novembre lors des chantiers de démolition, curage[2] et réhabilitation lourde. A commencer par la réalisation d’un diagnostic déchets pour tous les chantiers, alors que celui-ci n’est aujourd’hui obligatoire que pour les chantiers de démolition ou de rénovation lourde d’une surface de plancher supérieure à 1.000 mètres carrés.

Logiquement, ce guide rappelle aussi la nécessité de mettre en place une dépose sélective en vue du tri des déchets, et d’établir des dispositions spécifiques dans le cahier des clauses techniques particulières (CCTP). Celles-ci peuvent par exemple limiter les tonnages de déchets ainsi que leur nocivité et garantir leur traçabilité. A eux seuls, les chantiers du Grand Paris vont générer au moins 60 millions de tonnes de déchets.

 

Des déchets valorisables

L’objectif est d’accroître le taux de recyclage des déchets du second œuvre, qui s’élève à 30% seulement dans l’Hexagone, alors que des filières de valorisation existent pour 10 types de déchets. Aujourd’hui, les briques, moquettes, carrelages, mobiliers sanitaires, plâtres, verres plats, DEEE[3] et plafonds représentent 11 Mt/an. Soit près d’un quart des déchets produits par le secteur de la démolition-réhabilitation.

 

70% de recyclage en 2020

La plateforme Démoclès avait été lancée fin 2014 par l’éco-organisme Récylum, avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Elle répond pleinement à l’objectif de 70% de recyclage des déchets du BTP en 2020, défini par la directive-cadre sur les déchets, et repris par la loi sur la transition énergétique. Un objectif loin d’être atteint en France.

 

 

 



[1] Visant à accroître le recyclage des déchets du second œuvre

[2] Tous travaux visant à retirer des éléments constitutifs du bâtiment, en dehors de la structure porteuse, c’est-à-dire les éléments de second œuvre et de finition

[3] Déchets d’équipements électriques et électroniques

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus