Des Lulucf pour l’Europe ?

Le 13 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans le jargon climatique onusien, les « Lulucf » désignent les différentes utilisations des terres, leurs changements d’affectation et la foresterie, dont le développement peut, en théorie, transférer le dioxyde de carbone de l’atmosphère à la biomasse et aux sols, contribuant ainsi à l’atténuation des changements climatiques.

Jusqu’à présent, ces « puits de carbone » n’étaient pas pris en compte dans l’atteinte des objectifs de Kyoto par les 27 pays de l’Union européenne. Ce qui pourrait bientôt ne plus être qu’un mauvais souvenir. Vendredi, la direction générale du climat de la Commission a ouvert une consultation publique sur une possible utilisation des Lulucf. Selon la Commission, ces puits absorbent, chaque année, 410 millions de tonnes équivalent CO 2, soit 8% des rejets communautaires de gaz à effet de serre (GES). Les internautes ont jusqu’au 5 novembre pour remplir le questionnaire mis en ligne par les services de Connie Hedegaard.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus