Des inondations côtières deux fois plus fréquentes en 2050

Le 19 mai 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le typhon Haiyan a frappé les Philippines en novembre 2013
Le typhon Haiyan a frappé les Philippines en novembre 2013

Une hausse de 5 à 10 centimètres du niveau de la mer en 2050 pourrait doubler la fréquence des inondations côtières, selon une étude parue le 18 mai dans la revue Scientific reports.

 

Pour la première fois, cette étude prend en compte l’effet des vagues dans l’évaluation des inondations côtières, en complément des critères habituels, incluant les marées et la montée du niveau de l’eau pendant les tempêtes. Résultat: la hausse de 5 à 10 cm du niveau de la mer -qui devrait se produire entre 2030 et 2050 selon la plupart des prévisions- doublerait la fréquence des inondations dans la plupart des régions du monde, estiment les chercheurs des universités de l’Illinois, d’Hawaï et de l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis.

«Les régions tropicales subiront les hausses les plus importantes de la fréquence des inondations côtières», précisent les chercheurs. «L’avenir s’annonce désastreux pour les 20 villes les plus vulnérables et pour de nombreuses villes exposées aux vagues, comme Bombay, Cochin, Grande Vitoria ou Abidjan, qui pourraient être affectées d’une hausse de 5 cm du niveau de la mer», ajoutent-ils.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus