ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article sur WikioPartager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedinPartager cette page sous TwitterS'abonner au flux RSS du JDLE

Des fromages surchargés en PCB

Le 27 février 2013 par Romain Loury
Alerte aux fromages des Canaries et d'ailleurs.
Alerte aux fromages des Canaries et d'ailleurs.

Plusieurs fromages pourraient dépasser les limites réglementaires fixées pour les polychlorobiphényles (PCB) de type dioxine, révèle une étude espagnole publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology.

Pas de jaloux: qu’il s’agisse des 7 fromages bio ou des 54 conventionnels que Maira Almeida-Gonzalez, de l’université de Las Palmas (île de Grande Canarie), et ses collègues ont étudiés, tous contenaient des contaminants organochlorés.

Seule nuance: le niveau de ces produits chimiques est globalement plus bas dans les fromages bio, mais ceux-ci sont plus chargés en PCB de type dioxine.

Dans certains cas, le seuil réglementaire, de 3 picogrammes d’équivalent toxique par gramme de matière grasse (pg TEQ/g) est même largement dépassé, avec des valeurs allant jusqu’à 76 pg TEQ/g.

Pour les gros consommateurs de fromages bio, la dose journalière admissible (DJA), de 2 pg TEQ par kg de poids corporel, pourrait même être dépassée de 25% chez les adultes, voire de 130% chez les enfants! «Ces résultats sont extrêmement inquiétants (…), surtout si l’on considère que les PCB de type dioxine ne constituent pas plus de 60% des équivalents toxiques [contaminants organochlorés pris dans leur ensemble, ndlr] dans les produits laitiers, et que le poisson est considéré comme le principal vecteur de PCB dans l’alimentation», commentent les chercheurs.

Si leur étude porte sur les Canaries, elle peut aisément être extrapolée au reste de l’Espagne, et donc à l’Europe, précisent les chercheurs. Les 7 fromages bio étaient originaires d’Espagne continentale et d’Europe, comme 30% des fromages conventionnels analysés. Or selon d’autres études, la présence environnementale des PCB est moins élevée aux Canaries qu’en Europe.

Sans montrer de signes aussi alarmants, la dernière étude de l’alimentation totale française, EAT2, confirme que les produits laitiers et les fromages constituent une source importante de PCB, derrière le poisson. Chez les adultes, 20% des dioxines et des PCB de type dioxine proviennent du beurre, 20% du poisson. Quant aux PCB de type non dioxine, 37% sont issus du poisson, 11% des fromages, 11% du beurre et 11 des produits ultra-frais laitiers.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus