Des espèces rares sous les lignes électriques franciliennes

Le 25 août 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une grande diversité de milieux et plusieurs espèces florales protégées ou menacées ont été recensées sous les lignes à haute et très haute tension, indique le réseau de transport d'électricité français (RTE) dans un communiqué du 21 août.

Il s’agit des premiers résultats de l’inventaire floristique, réalisé dans le cadre du partenariat entre la région Ile-de-France, RTE et le Muséum national d’histoire naturelle, suite à la signature d’une charte de la biodiversité en février 2009.

Depuis le mois d’avril, une trentaine d’espèces rares, la plupart menacées de disparition, ont été identifiées sur 280 kilomètres de couloirs de lignes en Seine-et-Marne. L’étude se poursuivra jusqu’en octobre. Les couloirs déboisés sous les lignes constitueraient des zones «refuges» pour certaines espèces, vis-à-vis de l’urbanisation et de pratiques culturales «agressives».

Cet inventaire permettra à RTE d’adapter ses travaux de maintenance et de gestion de la végétation de manière à préserver ces espèces et à contribuer à la constitution de la «trame verte». Des plans de gestion spécifiques dans 4 forêts régionales sont en cours d’expérimentation avec l’Agence des espaces verts d’Ile-de-France.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus