Des eaux usées à l’origine d’une épidémie de gastroentérite

Le 03 janvier 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Selon une enquête de l’Institut de veille nationale (InVS), des pilotes de char à voile ont été victimes d’une épidémie de gastroentérite due au «franchissement des écoulements d’eaux usées épurées, rejetées sur l’estran de la plage de Hermanville-sur-Mer», dans le Calvados, lors d’une compétition en mars dernier. L’hypothèse de la contamination par une boisson ou un aliment a été écartée. Sur 70 pilotes interrogés, 21% ont été identifiés comme ayant souffert de signes cliniques liés à la gastroentérite (diarrhées, vomissements, douleurs abdominales, fièvre modérée). L’InVS a annoncé le prochain raccordement des communes de Lion-sur-Mer, Hermanville-sur-Mer et Colleville-Montgomery à la station d’épuration de la communauté d’agglomération, dont le rejet est situé à 15 kilomètres du littoral. Ce projet supprimera les risques sanitaires associés à l’actuelle localisation de l’émissaire d’eaux usées. D’ici là, il est recommandé d’éloigner les entraînements et les compétitions de chars à voile du point de rejet.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus