Des déchets radioactifs détectés dans une UIOM

Le 11 août 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors d'un point presse sur la mise en conformité de son unité d'incinération d'ordures ménagères (UIOM), la communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard (CAPM) a annoncé que le portique, désormais obligatoire, permettant de mesurer la radioactivité à l'entrée de l'usine s'est déjà déclenché deux fois depuis son installation en juillet. A chaque fois, il s'agissait de déchets médicaux (des couches-culottes où se trouvaient les résidus radioactifs d'un diagnostic ou d'un traitement médical) dont la radioactivité a très vite décliné. Dans son projet de Plan national de gestion des déchets radioactifs et des matières valorisables, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé à 2 le nombre de déclenchements par an et par site. «Un courrier sera adressé à toutes les maisons de retraites et cliniques, leur rappelant que les déchets médicaux doivent faire l’objet d’un tri et ne pas être placés dans les bennes récoltées par les services de la Communauté d’agglomération», précise la CAPM.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus