Des déchets des années 1960 refluent sur les plages d’Oléron

Le 07 mai 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les plages d'Oléron révèlent des surprises
Les plages d'Oléron révèlent des surprises

Alors qu’Eco-Emballages se félicite d’une hausse de tri de 30% dans les campings sensibilisés de l’île charentaise, les plages connaissent un problème d’une autre ampleur. Des milliers de tonnes de déchets anciennement enfouis remontent en effet à la surface, alerte un article publié ce 7 mai dans Sud-Ouest.

Particulièrement touchées par l’érosion, les côtes de d’île d’Oléron auraient reculé, à certains endroits, de plusieurs centaines de mètres. C’est pourquoi des décharges légales, ouvertes entre les années 1960 et 1980 et situées initialement à 250 mètres de la mer, se trouvent aujourd’hui immergées. 

Pascal Massicot, le maire de Saint-Trojan-les-Bains a pris les devants. Il a décidé de sortir des pancartes, pour prévenir les touristes comme les riverains de cette commune de 1.500 habitants que le sable de la plage s’accompagne désormais de verre et de ferraille, alors que la commune a déjà dépensé 1,5 millions d’euros en frais de nettoyage en 2011.

A Grand-village, l’élu Jacques Verwicht prévoit dans un avenir proche de réaliser un nettoyage de printemps. Pour un tas de déchets estimés à  4 mètres de hauteur, une dizaine de profondeur, et une soixantaine de longueur…



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus