Des cris pour la banquise arctique

Le 18 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Tout avait pourtant bien commencé. La semaine passée, la très feutrée université de Cambridge accueillait un séminaire inédit. Sous l’égide de l’Otan, était organisée une réunion de haut niveau entre les pays riverains de l’Arctique et certains pays observateurs, telle la France, le Royaume-Uni, la Belgique. L’Union européenne était représentée par Diana Wallis, l’une des vice-présidentes du parlement européen.

 

L’objet du colloque était d’envisager les politiques de protection de l’environnement arctique, une région particulièrement fragile. Problème : certains Etats, à l’instar du Groenland, fonde leur développement sur l’exploitation des hydrocarbures. La compagnie Cairn Energy a notamment annoncé, il y a quelques semaines, son intention de poursuivre l’exploration du sous-sol de la baie de Baffin.

 

Le dégel annoncé des glaces marines, conjugué aux réserves supposées de pétrole et de gaz de la zone, attisent les convoitises. Selon certaines estimations, la géologie de l’Arctique abriterait 30 milliards de barils de pétrole et 3.000 milliards de mètres cubes de gaz par an. Ce qui, au rythme actuel de consommation, représente 7 années de consommation pétrolière et 30 années de consommation de gaz.

 

Les discussions ont été particulièrement vives à Cambridge. Certains Européens, telle Diana Wallis, fustigeant l’inaction du Groenland en matière de lutte contre le changement climatique. « Nous accueillons avec bienveillance l’intérêt sur les questions environnementales. Ce que nous n’acceptons pas, c’est que l’on devrait sacrifier le développement industriel au nom de la protection de l’environnement », a répliqué, dans The Guardian, le vice-ministre groenlandais des affaires étrangères. Une façon implicite, pour Inuuteq Holm Olsen, de dénoncer une tentative récente de l’Union européenne de bannir l’exploitation des hydrocarbures en Arctique, via la convention Ospar.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus