Des chercheurs appellent à améliorer Reach

Le 15 octobre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
«Reach était le premier pas, quels seront les prochains ?» s’interrogent deux chercheurs suédois avant de proposer 6 points-clés pour «améliorer» Reach, dans un article publié dans la revue Environmental health perspectives (1).

Bien que le règlement Reach ait créé un cadre législatif propice à l’évaluation des risques chimiques, il n’impose pas la production de données pour toutes les substances chimiques et le débat sur la nature des données à fournir reste ouvert, rappellent Christina Ruden et Sven Ove Hansson du département de philosophie et d’histoire de la technologie de l’Institut royal de technologie de Stockholm (Suède).

Les chercheurs montrent que la quantité de données réellement produites par Reach dépendra des arbitrages pris dans les années à venir quant à la priorisation des substances et aux dérogations. Ils préconisent notamment d’obtenir suffisamment de données afin de pouvoir réaliser une première évaluation des risques sur un maximum de substances, de créer un procédé plus efficace pour identifier les substances très préoccupantes -face au faible nombre de substances sur les listes candidates à l’autorisation- et de développer les tests alternatifs afin de limiter les coûts et le recours aux cobayes animaux. Par ailleurs, ils recommandent d’imposer après 2018 les mêmes obligations aux substances produites à plus d’une tonne par an qu’à celles produites à plus de 10 tonnes, de contrôler les substances incorporées dans les articles et enfin de rapporter systématiquement le manque de données -par la création d’un étiquetage spécifique - et de l’intégrer dans la gestion des risques.

(1) «Reach is but the first step – how far will it take us? Six further steps to improve the European chemicals legislation», Environmental health perspectives, Christina Ruden et Sven Ove Hansson (13 octobre 2009)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus