Des ados plus minces grâce au chocolat

Le 13 novembre 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les catéchines du chocolat auraient un effet sur le poids..
Les catéchines du chocolat auraient un effet sur le poids..
DR

Les adolescents consommant beaucoup de chocolat seraient plus minces, phénomène plutôt inattendu qui fait l’objet d’une étude publiée par la revue Nutrition.

Souvent assimilé aux bonbons et confiseries, le chocolat recèle certes beaucoup de calories, mais pas seulement: aliment d’origine végétale, on y trouve des flavonoïdes, métabolites secondaires des plantes, parmi lesquels les catéchines -également retrouvées dans certains fruits et légumes et dans le thé.

Or ces catéchines, déjà connues pour leurs bienfaits cardiovasculaires, pourraient aussi en avoir sur le poids: en 2008, une étude américaine a montré que les femmes en consommant le plus présentaient un moindre indice de masse corporelle (IMC). Et d’autres travaux avaient déjà mis en évidence un même effet chez les adultes consommant beaucoup de chocolat.

Menée sur 3.528 adolescents européens de la cohorte HELENA-CSS [1], l’étude publiée par Magdalena Cuenca-García, du département de physiologie médicale de l’université de Grenade (Espagne), et ses collègues conforte cet effet du chocolat chez les jeunes âgés de 12 à 18 ans.

Ceux consommant le plus de chocolat (en moyenne 42,6 grammes par jour, pas loin d’une demi-tablette quotidienne) présentaient de meilleurs résultats, aussi bien en termes d’IMC, de graisse totale, de graisse abdominale, que de tour de taille. Et ce après prise en compte de leur apport énergétique total, de leur consommation de graisses saturées, de fruits et légumes, ainsi que de leur activité physique.

Le chocolat noir plus chargé en flavonoïdes

Reste à savoir si tous les chocolats se valent, ce qui semble peu probable. Les chercheurs ne disposaient en effet d’aucune donnée sur le type de produit consommé, notamment le chocolat noir, plus concentré en flavonoïdes, moins gras et sucré que le chocolat au lait.

Début septembre, la Commission européenne a accordé le droit à l’entreprise suisse Barry Callebaut, leader mondial du chocolat, de mentionner sur certains de ses produits (chocolat noir, boissons à base de cacao) une allégation de santé quant à leurs bénéfices sur la circulation sanguine (voir le JDLE). Une première pour le chocolat, qui s’est par ailleurs vu refuser le droit à d’autres allégations -dont une selon laquelle il aiderait à mincir.

[1] L’étude HELENA-CSS (Healthy Lifestyle in Europe by Nutrition in Adolescence Cross-Sectional Study) regroupe des adolescents de 9 pays européens, dont l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie et la Suède.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus