Dernière heure du 9 avril

Le 09 avril 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Des peoples se mobilisent en faveur des grands singes.

La primatologue Sabrina Krief, l'actrice Nathalie Baye ou encore l'entrepreneuse Laurence Parisot ont appelé, lundi 9 avril, Emmanuel Macron à prendre une série de mesures pour sauver les grands singes, dont plusieurs espèces dont en danger critique d'extinction. Aux côtés du chocolatier Patrick Roger et du conseiller de Paris Yann Wehrling, elles demandent au gouvernement de «sauver les derniers grands singes vivant à l'état sauvage sur notre planète».

 

Deux espèces de gorilles et deux espèces d'orangs-outans sont au bord de l'extinction, selon le dernier bilan de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Une troisième espèce a été découverte depuis et compte environ 800 individus. Le chimpanzé et le bonobo sont eux considérés en danger d'extinction. Les principales menaces pesant sur ces primates sont la déforestation, la chasse illégale pour la viande de brousse et le trafic d'animaux vivants, mais aussi les maladies liées aux pesticides ou transmises par l'homme.

 

Les signataires préconisent d’interdire l'utilisation de grands singes dans les laboratoires de recherche, les spectacles, les cirques, les films, le renforcement de la lutte contre le trafic d'animaux et de la viande de brousse, ou encore la limitation de l'importation de produits dont la culture porte atteinte aux grands singes.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus