Dernière heure du 30 mai

Le 30 mai 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Une action en justice a été engagée visant à faire annuler l'autorisation d'exploiter, à une vingtaine de km au nord de Rouen (Seine-Maritime), un site de stockage de produits phytosanitaires classés dangereux, indique l’AFP.

 

L'association Défense et Promotion des cinq communes du plateau de Buchy a introduit un recours devant le tribunal administratif de Rouen contre l'arrêté préfectoral du 21 juin 2017 autorisant la société Odièvre, filiale du groupe coopératif Cap Seine, à une surface de 6.430 m2 à Vieux Manoir, site classée Seveso seuil haut.

Les opposants au projet pointent notamment des insuffisances de l'étude d'impact et de danger, le risque d'un effet domino en cas d'accident ou encore la violation de certaines prescriptions du plan local d'urbanisme (PLU), notamment le fait que le projet «risque d'engendrer des incommodités pour le voisinage au regard de l'impact sur la circulation ainsi que du bruit».

avis favorable de l'ARS

Le 9 avril dernier, les élus écologistes au conseil régional de Normandie avaient considéré que ce projet faisait «courir des risques à la santé des riverains et des habitants de la Métropole». Un document du bureau de recherche minière et géologique (BRGM), rendu public début 2018, évoquait un risque «a priori élevé» pour «l'alimentation en eau potable (...) notamment au niveau de la Métropole Rouen Normandie».

Selon la préfecture, l'Agence régionale de santé (ARS) a donné un avis favorable au projet après avoir estimé qu'il ne «représente aucun risque pour la santé».

Avec ce nouvel établissement classé Seveso haut, «le risque est moindre» qu'avec des produits actuellement «disséminés sur une multitude de sites» classés Seveso bas, car les normes y sont plus strictes, avait argumenté Yvan Cordier, secrétaire général de la préfecture de Seine-Maritime.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus