Dernière heure du 29 mars

Le 29 mars 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Le gouvernement néerlandais a annoncé, jeudi 29 mars, que les Pays-Bas arrêteront d'ici à 2030 les extractions de gaz naturel à Groningue (nord), où l’exploitation du plus grand gisement de gaz naturel de l'Union européenne provoque des séismes qui endommagent les habitations. «Nous allons réduire la production de gaz à Groningue à 12 milliards de m3 d'ici à 2022, pour tomber à zéro m3 dans la prochaine décennie», soit avant 2030, a déclaré le Premier ministre, Mark Rutte, lors d'une conférence de presse, rapportée par l’AFP.


L'organisme public de surveillance des mines néerlandaises avait conseillé à l'Etat en février de réduire de près de la moitié les extractions, soit passer de 21 milliards de m3 à 12 milliards de m3, pour préserver la sécurité des habitants de la région. En 2013, l’exploitant du gisement de gaz, Nederlandse Aardolie Maatschappij, avait extrait 53,9 milliards de m3.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus