Dernière heure du 29 mars

Le 29 mars 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Le gouvernement néerlandais a annoncé, jeudi 29 mars, que les Pays-Bas arrêteront d'ici à 2030 les extractions de gaz naturel à Groningue (nord), où l’exploitation du plus grand gisement de gaz naturel de l'Union européenne provoque des séismes qui endommagent les habitations. «Nous allons réduire la production de gaz à Groningue à 12 milliards de m3 d'ici à 2022, pour tomber à zéro m3 dans la prochaine décennie», soit avant 2030, a déclaré le Premier ministre, Mark Rutte, lors d'une conférence de presse, rapportée par l’AFP.


L'organisme public de surveillance des mines néerlandaises avait conseillé à l'Etat en février de réduire de près de la moitié les extractions, soit passer de 21 milliards de m3 à 12 milliards de m3, pour préserver la sécurité des habitants de la région. En 2013, l’exploitant du gisement de gaz, Nederlandse Aardolie Maatschappij, avait extrait 53,9 milliards de m3.