Dernière heure du 22 mai

Le 22 mai 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

L'Agence française de développement (AFD) a versé 1,6 milliard d'euros dans 123 projets de développement en Outre-mer en 2017, selon un bilan présenté mardi 22 mai.


«En 2017, on a dépassé pour la 5e année consécutive le 1,5 milliard d'euros d'engagement, des montants historiques qu'on espère maintenir en 2018», a souligné le directeur général de l'AFD Rémy Rioux, lors d'une conférence de presse.
 

Ce montant, souligne l’AFP, représente 15% du total des engagements de l'AFD (17% en 2016), consacré pour près de la moitié (55%, 844 M€) au secteur public (collectivités, entreprises publiques, établissements publics de santé), le reste au secteur privé (45%, 701 M€).
 

Les domaines d'intervention concernent la cohésion sociale, les grands projets d'aménagement et d'équipement, le secteur productif et l'environnement, a-t-il précisé. Le secteur de la transition écologique est en augmentation, représentant 31% des prêts (contre 25% en 2016).


Dans ce cadre, l'Equivalent fonds vert (prêt à taux zéro), créé l'année dernière, a permis de financer 16 projets dans le Pacifique en 2017, et notamment un projet de lutte contre l'érosion côtière pour 1,1 M€ à Ouvéa (Nouvelle-Calédonie) et la première école bioclimatique à Moorea, en Polynésie française, pour 1,1 M€.

La Réunion est le territoire qui a perçu le plus gros financement (410 M€), suivie par la Martinique (358 M€), la Guadeloupe/Saint-Martin/Saint-Barthélémy (336 M€, en hausse notamment après l'ouragan Irma et les prêts pour la reconstruction). Viennent ensuite la Nouvelle-Calédonie (230 M€), la Guyane (92 M€), la Polynésie française (59 M€), Mayotte (58 M€), et Saint-Pierre-et-Miquelon (2 M€).

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus