Dernière heure du 18 avril

Le 18 avril 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Et si l'on remontait les déchets dangereux stockés dans Stocamine?

 

Est-on à la veille d’un revirement de l’Etat à propos des déchets industriels stockés à 500 m sous terre dans l’installation Stocamine. Pas impossible, à en croire la préfecture du Haut-Rhin.

Selon un communiqué diffusé, ce mercredi 18 avril, l’Etat devrait commander une étude sur la faisabilité, le coût et le calendrier de la récupération des 44.000 tonnes de résidus dangereux stockés dans les anciennes mines de potasses d’Alsace, à Wittelsheim. Les déchets situés dans le bloc 15 (où s’était produit l’incendie de 2002) ne sont pas concernés par cette étude.  

Jusqu’à présent, les services de l’Etat avait retenu la solution du confinement définitif de tous less déchets, à l’exception de 2.200 tonnes de résidus contaminés au mercure.

Le ministère de la transition écologique espère pouvoir disposer des résultats de l’étude avant la fin de l’année.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus