Dernière heure du 15 mai

Le 15 mai 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

EDF veut réduire ses émissions de CO2 de 40% en 10 ans.

 

EDF prévoit de ne pas émettre plus de 30 millions de tonnes de CO2 par an en 2030, contre 51 millions de tonnes par an aujourd'hui, a annoncé mardi 15 mai le PDG du groupe, Jean-Bernard Lévy.

Réduire ainsi de 40% des émissions de gaz carbonique de l’électricité, ramènera à 40g de CO2/kWh son facteur carbone, a précisé le patron de l'électricien lors de l'assemblée générale des actionnaires à Paris.

«Aucun grand électricien n'atteint un niveaud'émissions aussi bas», a souligné M. Lévy. L’autrichien Verbund et le norvégien Statkraft affichent pourtant des facteurs carbone plus bas encore: respectivement de 31 g/kWh et de 12 g/kWh, rappelle le dernier bilan annuel des émissions des électriciens européens publié par PWC.

Cette réduction sera réalisée «en fermant ou en adaptant des centrales au charbon et au fioul» ainsi que «par le développement accéléré de moyens de production renouvelables en complément de la production nucléaire et hydraulique», explique EDF dans un communiqué.

Après avoir réduit de 35% ses rejets carbonés depuis 2013, l’opérateur historique confirme son objectif de «neutralité carbone à l'horizon de 2050».

L'électricien, dont l'Etat est actionnaire à 83,50%, est pressé par le gouvernement de développer les énergies renouvelables alors que le pays veut réduire sa dépendance au nucléaire à moyen terme.

 Il a présenté en décembre un plan solaire pour développer massivement le photovoltaïque en France. EDF veut également développer ses capacités de stockage de l'électricité dans le monde.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus