Dernier coup de pouce de Ségolène Royal aux énergies renouvelables

Le 10 mai 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
17.000 MW d'énergies renouvelables nouvelles sont attendues d'ici à 2023.
17.000 MW d'énergies renouvelables nouvelles sont attendues d'ici à 2023.
VLDT

Cinq jours après le lancement d’un nouvel appel d’offres éolien, trois arrêtés fixent le nouveau cadre de rémunération de trois filières.

 

La productivité juridique du ministère de l’environnement ne faiblit pas. A 4 jours de la passation de pouvoir à l’Elysée, l’Hôtel de Roquelaure publie une rafale d’arrêtés concernant les énergies renouvelables.

Prenant acte du feu vert donné la semaine passée par la Commission européenne, le ministère en charge de l’énergie publie les arrêtés fixant les conditions d'achat et du complément de rémunération pour l'électricité produite par les unités de méthanisation des boues d’épuration, les installations photovoltaïques intégrées au bâti d'une puissance crête installée inférieure ou égale à 100 kilowatts, et pour le petit éolien terrestre (6 mâts maximum). A ce dernier propos, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a lancé, vendredi 5 mai, un appel d’offres pour les parcs de plus de 6 éoliennes, pour une capacité totale de 3.000 mégawatts (MW), entre novembre 2017 et mai 2020.

Un cadre stabilisé

«Avec cet appel d’offres et l’arrêté complément de rémunération publié ce jour, le cadre économique de la filière éolienne, qui a subi des à-coups depuis quelques années, est aujourd’hui enfin stabilisé», se réjouit le Syndicat des énergies renouvelables (SER) dans un communiqué.

Conjugués, ces mécanismes, avait indiqué Bruxelles, devraient permettre à la France de développer 17 gigawatts (GW) de capacités nouvelles à partir de sources renouvelables d’ici à 2027.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus