Dépôts toxiques: Greenpeace veut faire payer deux géants de la chimie

Le 27 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Greenpeace a réclamé, mardi 26 mars, que les géants de l’industrie chimique Ciba et Syngenta versent chacun 254 et 127 millions d’euros à un fonds chargé de financer la dépollution de plusieurs sites pollués par des déchets toxiques autour de la ville de Bâle (Suisse).

30 militants sont entrés dans un bâtiment appartenant à Ciba, à Bâle, ont escaladé des cheminées et accroché des banderoles.

L’ONG écologiste estime que les déchets toxiques entreposés à la fin des années 1950 menacent les ressources en eau potable de la région et causent des cancers.

Les deux groupes ont rétorqué qu’ils finançaient déjà chacun un fonds propre de dépollution, et ne verseraient pas d’argent à la fondation mise en place par le groupe pharmaceutique Novartis.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus