Déplafonnement des aides pour le triplement des surfaces de bio

Le 19 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’occasion d’une réunion du grand conseil d’orientation de l’Agence bio qui a eu lieu le 17 septembre, le ministre chargé de l’agriculture Michel Barnier a dressé un bilan d’étape après un an de mise en œuvre du plan «Agriculture biologique: horizon 2012». Ce plan vise à multiplier par trois la surface agricole utile (SAU) consacrée à l’agriculture biologique entre 2007 et 2012, soit atteindre 6% de la SAU nationale.

Michel Barnier a notamment évoqué la réorientation des moyens de recherche et développement afin de mieux prendre en compte l’agriculture biologique, et la création d’un fonds de 15 millions d’euros sur 5 ans à l’Agence bio pour renforcer les filières bio. Il a également annoncé le déplafonnement des aides à la conversion de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture bio. «Cette mesure très attendue par l'ensemble de la profession crée des conditions beaucoup plus favorables aux conversions, notamment dans le secteur des grandes cultures. Elle devrait permettre, dans le cadre de filières structurées, de mieux satisfaire la demande des consommateurs en produits issus de l'agriculture biologique qui augmente de 10% par an», précise le communiqué du ministère chargé de l’agriculture, daté du 17 septembre.

Pour la Confédération paysanne, le déplafonnement devrait "logiquement" permettre de développer la filière bio, mais "une redistribution des aides de la Politique agricole commune (PAC) pour valoriser les aménités sociales et environnementales de l'agriculture biologique serait préférable".



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus