Démantèlement du Clemenceau: la DCN sur les rangs

Le 18 avril 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Quelques jours après que Sita a proposé un plan pour le démantèlement de l’ancien porte-avions Clemenceau au ministère chargé de la défense, c’est au tour de la Direction des constructions navales (DCN) d’indiquer son intérêt pour ce futur chantier. Au micro de BFM, le PDG du groupe s’est dit prêt à «participer» au démantèlement, mais pas en tant que maître d’œuvre. Selon la Tribune, en plus de Sita, filiale du groupe Suez, et la DCN, Veolia environnement, le groupe français Dupuy, et le Britannique Abell seraient aussi sur les rangs pour répondre à l’appel d’offres du ministère de la défense qui pourrait dépasser les 45 millions d’euros. Le Clemenceau est attendu fin mai à la base navale de Brest.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus