Demande d'un renforcement des législations concernant la chaîne alimentaire

Le 14 mars 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 05/03/2013 par Alda Leung

Commercialisation des denrées alimentaires > Conformité des produits

Par un communiqué du Parlement européen du 28 février 2013, les députés européens ainsi que le commissaire européen chargé de la santé et de la politique de la consommation soulignent la nécessité d'un renforcement des législations concernant la chaîne alimentaire, suite au scandale de la présence de viande de cheval dans les plats cuisinés.

Le commissaire européen chargé de la santé et de la politique de la consommation "a souligné que les États membres sont responsables du renforcement de la législation, et a indiqué que les aliments vont à présent faire l'objet de tests ADN, dans tous les États membres, pour vérifier la présence de viande de cheval et de l'antidouleur phénylbutazone". Il a également annoncé qu'une proposition exigeant que chaque État membre introduise des sanctions financières pour les fraudes alimentaires sera proposée.
 
Pour rappel, une recommandation de la Commission européenne n° 2013/99/UE du 19 février 2013 relative à un plan de contrôle coordonné en vue d’établir la prévalence de pratiques frauduleuses dans la commercialisation de certains produits alimentaires, a été publiée au JOUE L 48 du 21 février 2013.
 
Sources : Communiqué du Parlement européen, "Viande de cheval: l'UE et les États membres doivent renforcer la chaîne alimentaire", 28 février 2013
 
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus