Déforestation tropicale: des effets climatiques sous-estimés

Le jeudi 31 octobre 2019 à 17h 57 par Romain Loury
L'Amazonie brésilienne, première victime
L'Amazonie brésilienne, première victime

Les émissions liées à la destruction des forêts tropicales encore intactes sont 6 fois plus élevées qu’on ne l’estime actuellement, en tenant compte des effets à long terme, révèle une étude publiée mercredi 30 octobre dans la revue Science Advances. Pourtant, ces forêts vierges font étonnamment l’objet de peu d’intérêt.

Extrait : Parmi les forêts tropicales, 20% sont estimées intactes, non affectées par l’activité humaine. Bien que stockant 40% du carbone forestier tropical, ces forêts, qu'elles soient brésiliennes, congolaises ou indonésiennes, font...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus