Deepwater Horizon: des pénalités financeront la recherche

Le 21 février 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La plate-forme Deepwater a explosé en avril 2010
La plate-forme Deepwater a explosé en avril 2010

C’est un accord inédit qui vient d’être conclu entre les principaux protagonistes de la marée noire provoquée par le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon et le gouvernement américain. Mercredi 21 février, le ministère de la justice a indiqué qu’une partie des pénalités infligées à BP et à Transocean financeraient des programmes de dépollution et des recherches sur la pollution marine.

Au terme d’une série d’accords conclus avec le ministère de la justice (DOJ), BP et Transocean vont verser plus de 3 milliards de dollars (2,27 Md€) à des ONG et à des institutions scientifiques, indique le site du DOJ.

L’académie des sciences va ainsi percevoir, sur 30 ans, quelque 500 M$ (373 M€) pour étudier l’écologie marine du golfe du Mexique et évaluer l’impact sanitaire de la marée noire. Une tâche énorme à laquelle elle n’est pas préparée, a d’ailleurs convenu son président, Ralph Cicerone, dans un entretien accordé à Nature.

La Gulf of Mexico Research Initiative va, elle aussi, percevoir 500 M$ d’ici 2020, pour étudier les effets de la marée noire et des dispersants sur l’écosystème marin.

Enfin, la National Fish and Wildlife Foundation touchera quelque 2,5 Md$, (1,8 Md€) pour restaurer l’environnement et établir des barrages anti-pollution autour des îles situées au large de la Louisiane.

http://www.justice.gov/criminal/vns/docs/2012/11/2012-11-15-BP-Guilty-Plea-Agreement.pdf

http://www.nfwf.org/Pages/mediacenter/Federal-Court-Approves-Transocean-Settlement.aspx#.USYpFtl65F4

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus