Deepwater: BP devra indemniser toutes les entreprises, sans exception

Le 10 décembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Prochain rendez-vous judiciaire en janvier
Prochain rendez-vous judiciaire en janvier

Le géant pétrolier britannique BP vient de perdre une nouvelle bataille. La Cour suprême des Etats-Unis a rejeté, le 8 décembre, son recours visant à contester le versement de centaines de millions de dollars à des entreprises jugées «sans lien apparent» avec la marée noire d’avril 2010.

La haute cour américaine a refusé d’entendre les arguments de BP, affirmant seulement qu’elle suivait l’avis de la chambre de commerce américaine, de sa branche locale située dans le golfe du Mexique (Mobile, Alabama) et d’une fédération d’industries allemandes. Autant d’organismes qui soutiennent les demandes des entreprises plaignantes.

Conclusion: BP se voit obligé d’honorer la totalité des compensations prévues par l’accord signé en 2012, malgré sa demande d’en revoir le montant. Sur les 4,25 milliards de dollars (3,4 Md€) prévus, le groupe pétrolier a déjà versé 2,3 Md$ (1,9 Md€) de compensations économiques.

Les négligences de BP, qui ont causé la plus grave marée noire de l’histoire des Etats-Unis, lui ont déjà coûté cher. Entre l’amende record de 4,5 Md$, les compensations aux particuliers, aux autorités locales et aux entreprises ainsi que le nettoyage des côtes, le groupe a d’ores et déjà déboursé 36,3 Md$ (29,2 Md€).

Et ce n’est pas fini. En janvier, une nouvelle audience doit trancher sur le montant exact de barils de brut déversés dans le golfe du Mexique en avril 2010. BP table sur 3,1 millions de barils alors que l’Etat américain les évalue à 4,9 millions. Si cette dernière estimation est retenue, le groupe pétrolier devra alors verser une amende supplémentaire de 18 Md$ (14,5 Md€).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus