Deepwater: après BP, Transocean passe à la caisse

Le 04 janvier 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Transocean a loué la plate-forme à BP
Transocean a loué la plate-forme à BP

Après BP, c’est au tour de Transocean de signer un accord avec le ministère américain de la justice. Le propriétaire de la plate-forme Deepwater Horizon devrait verser 1,4 milliard de dollars (1,1 Md€) pour mettre fin à ses poursuites civiles et pénales liées à la violation du Clean Water Act.

Transocean a en effet accepté de plaider coupable suite à l’explosion de la plate-forme, dans le Golfe du Mexique, qui a provoqué en avril 2010 la mort de 11 personnes et entraîné une importante marée noire dans le Golfe du Mexique. Le groupe basé à Vernier, en Suisse, était accusé d’avoir mal interprété les résultats alarmants d’un test réalisé juste avant la catastrophe.

L’accord, qui doit encore être validé par un juge, prévoit le paiement d’1 Md$ (768 M€) pour solder la procédure civile et de 400 M$ (307 M€) supplémentaires d’amendes dans le cadre de la procédure criminelle, annonce le ministère de la justice dans un communiqué daté du 3 janvier 2013.

«Cette décision à l’encontre de Transocean est une étape importante pour l’application de la justice dans ce désastre humain, environnemental et économique qu’a été la catastrophe de Deepwater Ocean», a affirmé le procureur général Eric Holder.

En acceptant de plaider coupable, Transocean reconnaît que «des membres de son personnel travaillant pour le compte de BP ont été négligents et qu’ils n’ont pas su donner d’indications claires sur le fait que le puits de Macondo n’était pas sécurisé».

Près de 80% du versement de Transocean sera partagé entre les cinq Etats du Golfe touchés par la marée noire.

150 M€ seront notamment dédiés à la préservation de la faune et de la flore du littoral (acquisitions, restauration et conservation). Par ailleurs, 150 M€ serviront à améliorer la prévention de nouvelles marées noires. Ces dommages seront versés à la National academy of sciences (NAS) et à la National fish and wildlife foundation (NFWF). Transocean s’est par ailleurs engagé à améliorer la surveillance et la sécurité de ses plates-formes au cours des 5 prochaines années.

La nouvelle a été applaudie par la coalition des groupes de protection environnementale du Golfe, dont font partie le Fond de défense environnemental (EDF) et la Société nationale Audubon.

Le 15 novembre dernier, le groupe britannique BP avait annoncé qu’il verserait pour sa part 4,5 Md$ (3,5 Md€), soit la plus lourde amende de l’histoire américaine, au titre de sa seule responsabilité pénale dans la catastrophe de Deepwater (voir JDLE).

http://www.justice.gov/opa/pr/2013/January/13-ag-004.html



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus