Deepwater: 18,7 milliards de dollars d’amendes pour BP

Le 03 juillet 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La plateforme Deepwater Horizon a explosé le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique
La plateforme Deepwater Horizon a explosé le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique

Le géant pétrolier BP a annoncé le 2 juillet avoir trouvé un accord avec la justice américaine pour solder l’ensemble des poursuites lancées par le gouvernement fédéral et 5 Etats américains suite à la marée noire qui s’est produite, en avril 2010, dans le golfe du Mexique.

Pour boucler définitivement le dossier de l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, BP devra signer un chèque de 18,7 milliards de dollars (16,8 Md€). Une somme couvrant 5,5 Md$ de pénalités civiles (4,9 Md€), 7,1 Md$ (6,4 Md€) de dommages à l’environnement, 4,9 Md$ (4,4 Md€) pour les dommages économiques et 1 Md$ (900 M€) pour régler les demandes des autorités locales.

En comparaison, le groupe Total avait été condamné pénalement à une amende de 375.000 € pour le naufrage de l’Erika, le 12 décembre 1999, au large des côtes bretonnes.

 

Un versement étalé sur 15 à 18 ans

Etalé sur 15 à 18 ans, ce nouveau versement portera la facture de BP à 53,8 Md$ (48,5 Md€), sans pour autant la classer. Des actions judiciaires intentées par des particuliers, des entreprises ou des organisations sont toujours en cours d’instruction contre le groupe pétrolier.

Plus de 5 ans après la catastrophe, une dizaine d’espèces marines dont les grands dauphins (Tursiops truncatus) ou le thon rouge (Thunnus thynnus) portent encore les stigmates des hydrocarbures, affichant une mortalité supérieure à la normale, selon une compilation d’études scientifiques réalisée par la National Wildlife Federation (NWF).