DEEE: une initiative internationale critiquée

Le 13 mars 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 7 mars a été lancée l'initiative Step -«Solving the e-waste problem» (régler le problème des déchets électriques). Il s'agit d'un partenariat entre des industriels (Dell, Ericsson, Hewlett-Packard, Microsoft, Philips), les Nations unies, des ONG et des institutions académiques dont l'Institut national des télécommunications (France). Step veut promouvoir, à travers des lignes directrices, un traitement respectueux de l'environnement des déchets issus des équipements électriques et électroniques (DEEE), ainsi qu'un recours plus important à la réutilisation et au recyclage.

Cependant, l'ONG américaine Basel action network, dont le nom provient de la Convention de Bâle (Basel en allemand et en anglais), s'est déclarée inquiète de cette initiative qui ne dénonce pas les trafics illégaux de DEEE dans le monde. «Alors que le programme présente de nombreux aspects excellents, il semble malheureusement promouvoir l'utilisation des travailleurs bon marché pour gérer les déchets électriques dangereux du monde entier», note l'association.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus