DEEE: publication du bilan 2008 de la filière

Le 03 février 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
603 millions d’équipements électriques et électroniques (EEE) ont été mis sur le marché en France, contre 592 millions en 2007 et 483 millions en 2006, selon la synthèse du rapport annuel 2008 sur la filière des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) publiée en janvier par l’Ademe. Cela correspond à 1,66 million de tonnes d’EEE mis sur le marché en 2008, contre 1,62 million en 2007 et 1,49 million en 2006.

Le tonnage et les unités de gros et petits appareils ménagers, matériels d’éclairage et outils électriques et électroniques sont en hausse en 2008, au contraire des dispositifs médicaux. Les équipements informatiques et de télécommunications ainsi que les distributeurs automatiques voient leurs tonnages réduits, mais leur nombre d’unités augmenter, du fait d’une baisse du poids unitaire de ces équipements.

Côté équipements ménagers, 549 millions d’EEE ont été mis sur le marché en 2008 –soit 8,6 appareils par Français, 1,46 million de tonnes pour un poids moyen unitaire de 2,7 kg. Du côté des équipements professionnels, 54,1 millions d’EEE ont été mis sur le marché, pour un tonnage total de 198.000 tonnes (-6% par rapport à 2007) et un poids unitaire moyen de 3,7 kg. «Ces chiffres sont probablement inférieurs aux données réelles, un certain nombre de producteurs d’équipements professionnels n’ayant pas encore rempli leur obligation de déclaration (…), par manque de connaissance de leur obligation de déclaration ou parce qu’ils se considèrent comme hors du champ d’application de la directive DEEE», avance l’Ademe (1).

Au total, 300.900 tonnes de DEEE ont été collectées par les éco-organismes ou les producteurs en 2008, contre 174.700 tonnes en 2007 et 20.100 tonnes en 2006, année de lancement de la filière. Gros appareils électroménagers, équipements informatiques et de télécommunications ainsi que matériel «grand public» (télés, chaînes hi-fi) totalisent 93 % de ce tonnage.

283.500 tonnes de DEEE ménagers ont été enlevées par les 4 éco-organismes (Eco-systèmes, Ecologic, ERP et Récylum), dont 166.700 tonnes en collectivités, 95.500 tonnes chez les distributeurs et 21.300 tonnes auprès des acteurs de l’économie solidaire (Envie, Emmaüs…).

17.400 tonnes de DEEE professionnels ont été déclarées collectées en 2008 par 257 producteurs avec une organisation propre. Équipements informatiques et de télécommunications constituent 82% du total collecté. Là encore, ces chiffres ne sont pas vraiment représentatifs, rappelle l’Ademe, puisque les producteurs d’EEE professionnels «peuvent transférer l’obligation de traitement à l’utilisateur final dans le cas où la vente se fait sans intermédiaire: les quantités de déchets concernées par cette disposition ne sont [alors] pas déclarées». Et la durée de vie moyenne des DEEE pro est de 11 ans, ce qui crée un décalage entre les tonnages mis sur le marché et ceux collectés.

En tout, 286.400 tonnes de DEEE ont été «traitées»: 80% recyclés, 13% «détruits» (mis en décharge ou incinérés), 5% incinérés avec récupération d’énergie, 3% réemployés en entier et 0,07% réutilisés en pièces. Ces 101% sont dus aux arrondis, précise l’Ademe. Ces proportions sont presque les mêmes pour les DEEE ménagers. Pour les DEEE professionnels, le recyclage est moins important (64%), mais le réemploi est supérieur (22%).

France et Pays-Bas ont respectivement traité 49 et 30% des DEEE en 2008.

(1) Dans le JDLE «DEEE professionnels, le flou demeure»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus