DEEE: de nouveaux points de collecte pour les étudiants

Le 26 mars 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les résidences universitaires de Poitiers et de Limoges sont les premières à accueillir des points de collecte
Les résidences universitaires de Poitiers et de Limoges sont les premières à accueillir des points de collecte

Alors que la collecte des déchets d’équipements électriques et électroniques plafonne à 7 kilogrammes par habitant en France en 2013, l’un des éco-organismes de la filière, ERP France, a décidé de se tourner vers un gisement encore peu collecté: les déchets des étudiants.

Diplômes en poche, les étudiants quittent parfois leur résidence universitaire sans savoir que faire de leurs appareils usagés. «C’est notamment le cas des étudiants internationaux. Une fois leur cursus terminé en France, ils abandonnent ces matériels dans leur logement ou dans les parties communes des résidences», observe Sophie Salmon, directrice du Crous de Limoges.

 

«Nous avons été alertés par le grand nombre de déménagements et de DEEE laissés sur place», confirme René Pauvret, directeur des opérations d’ERP, qui ne dispose pas encore d’évaluation précise du gisement.

 

L’éco-organisme a donc lancé, début 2014, une nouvelle collecte de ces DEEE au sein des Crous de Poitiers et de Limoges. D’anciens débarras ont été libérés pour accueillir et stocker les appareils usagés, ensuite enlevés à la demande par l’éco-organisme. Si l’opération s’avère concluante, ERP France pourrait la généraliser dans les 12 autres départements métropolitains où il intervient, selon René Pauvret.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus