Découverte d’une décharge d’amiante illégale

Le 31 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C’est une trouvaille pas banale qu’ont faite deux contrôleurs du ministère du travail, à la fin du mois de février, à Saint-Alban, près de Toulouse. Au cours de l’inspection d’un site de l’entreprise de démolition Gerlero et fils, les fonctionnaires sont tombés sur une véritable décharge sauvage de déchets d’amiante.
 
Révélée par La Dépêche du Midi, l’affaire promet de faire du bruit. Car le dépôt contiendrait, en toute illégalité, de 400 à 500 tonnes d’amiante, selon le quotidien. Le tout situé à quelques encablures d’une crèche, de maisons et d’immeubles de bureaux.
 
«Big bag éventrés, feuilles de polyane déchirées, stockage de plaques de fibrociment en plein air… Il existe un réel danger grave et imminent pour vos salariés (et) pour les riverains et commerces tout autour en fonction des vents dominants (autan et vent d'ouest)», écrivait le médecin du travail à Gerlero, le 21 février dernier.
 
Pire, les salariés manipulant ces déchets n’étaient nullement formés ni équipés pour ce faire. Sitôt l’affaire connue, certains ont fait joué leur droit de retrait, précise le journal toulousain.
 
Selon certains témoignages, le site de Saint-Alban pourrait ne pas être le seul concerné par cette pollution. Un salarié explique que sur certains chantiers réalisés par l’entreprise, des déchets amiantés ont été sommairement enfouis dans des fosses et dans des lacs.
 
Deux procédures judiciaires ont été ouvertes à l’encontre de l’entreprise de démolition. Et la CGT envisage de porter plainte pour mise en danger d’autrui.
 
Contacté, Jean Gerlero, le dirigeant de la PME, dément tout enfouissement sauvage, mais reconnaît de mauvaises pratiques de stockage de plaques de ferro-ciment amianté. Il demande un délai pour faire évacuer et mettre en sécurité les «200 à 250 tonnes» de déchets dangereux.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus