Découplage historique entre la croissance et le CO2

Le 13 mars 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La chute de la consommation de charbon en Chine à l'origine de la baisse du CO2 mondial.
La chute de la consommation de charbon en Chine à l'origine de la baisse du CO2 mondial.
DR

La COP21 devrait se dérouler sous les meilleurs augures. Car l’on assiste enfin à un (léger) découplage entre l’activité économique mondiale et les émissions anthropiques de gaz à effet de serre. Dans un entretien accordé ce vendredi 13 mars au Financial Times, l’économiste en chef de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) lève le voile.

Selon des calculs réalisés par l’agence de l’OCDE (dont le détail sera publié le 15 juin), les rejets carbonés mondiaux se sont stabilisés en 2014. Soit 32,3 milliards de tonnes. «Cela nous a beaucoup surpris, concède Fatih Brol. Depuis 40 ans, les émissions ne se sont stabilisées ou n’ont baissé qu’à trois reprises: lors du choc pétrolier et la récession de l’économie américaine qui s’en est suivie au début des années 1980, à la suite de l’implosion de l’Union soviétique en 1992, et en 2009 durant la crise financière.»

L'importance de la Chine

Or, l’an passé, le PIB mondial a progressé de 3%. Pour le futur patron de l’AIE, la performance est essentiellement à porter au crédit de la Chine. L’Empire du milieu a réduit, l’an passé, sa consommation de charbon et accru son parc de production hydroélectrique, photovoltaïque et éolien. Du fait du ralentissement de sa croissance économique et de l’entrée en vigueur de normes environnementales, Pékin a également fermé un grand nombre d’usines polluantes et énergo-intensives.

Les pays développés ont aussi apporté leur pierre à l’édifice. Avec le fort développement du gaz de schiste, les Etats-Unis ont baissé leur consommation de charbon. La généralisation des pratiques améliorant l’efficacité énergétique porte aussi ses fruits. Le PIB des 34 pays de l’OCDE, rappelle l’AIE, a crû de 7%, au cours de ces 5 dernières années. Mais dans le même temps, leurs rejets de CO2 ont chuté de 4%.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus